Comment sortir du mode factory sur les mobiles SAMSUNG ?

Dernière mise à jour : 17 janvier 2017 à 23:17

Le mode factory (ou mode usine) s’active tout seul si la partition EFS est endommagée suite à une mauvaise installation d’un firmware officiel, d’une ROM custom ou d’un autre zip non compatible avec l’appareil.

 

Pour sortir du mode « Factory Mode », nous allons éditer les deux fichiers « factorymode » et « keystr » situés dans le dossier /EFS. Commencez alors par rooter votre appareil pour que vous puissiez effectuer des manipulations sur les fichiers système. Voici un article qui regroupe les différentes méthodes pour Rooter n’importe quel smartphone Android : /root-android

 

Ce tutoriel a été testé avec succès sur le GALAXY S3 GT-I9300 et le GALAXY Note 2 GT-N7100, la manipulation peut ne pas fonctionner sur certains appareils.

Étape 1 : installer un explorateur ROOT sur votre appareil

Accédez à Google Play et installez un explorateur ROOT de votre choix. Dans cette manipulation, nous allons utiliser le gestionnaire de fichiers « ES Explorer ».
Voici une sélection des meilleurs explorateurs de fichiers sur Android : /les-meilleurs-explorateurs-de-fichiers-pour-android.html

Étape 2 : éditer les fichiers système pour sortir du mode usine

  1. Touchez l’application « ES File Explorer ».
  2. Touchez « Menu » (les trois barres en haut à gauche) puis activez le mode ROOT en cochant la case « Explorateur root ». Acceptez les droits ROOT en touchant « AUTORISER » dans SuperSU.
  3. Touchez « Local » puis « Périphérique » pour accéder aux fichiers système.
  4. Accédez à « efs » puis « FactoryApp ».
    editer-factorymode-keystr
  5. Touchez le fichier « factorymode » et choisissez « Texte » puis « ES Éditeur de Texte ».
    editer-factorymode-keystr-2
  6. Touchez « Menu » puis changez la valeur « OFF » par « ON ».
  7. Touchez la flèche « Retour » puis enregistrez le fichier en touchant « Oui ».
    editer-factorymode-keystr-3
  8. Retournez au dossier « factorymode » et refaites la même manipulation pour le fichier « keystr ».