Installer ADB sans le SDK Android en utilisant SDK Manager

10
6102

ADB, qui est un des outils du SDK Android (une grosse boîte à outils pour les programmeurs), permet la communication entre un appareil Android et une autre machine ; avant tout outil de débogage, il s’avère également indispensable dans certaines situations notamment aux « Android-bidouilleurs ».

 

Cependant, les utilisateurs lambda n’ont pas besoin du SDK pour sauvegarder ou installer un apk ou en modifier quelques ressources. Il existe de nombreuses sources pour se procurer ADB, mais pour être sûr, tant d’avoir la dernière version que de la fiabilité de la source, il est préférable d’utiliser un gestionnaire spécialisé : le SDK Manager.

 

À lire également : installer les drivers USB Google, ADB et Fastboot sur Windows en un clic

En aucun cas Tutoriels-Android et son équipe ne sauraient être tenus responsables pour d’éventuels problèmes rencontrés, veuillez appliquer ce tutoriel avec précaution.

Pré-requis pour installer ADB sans Android SDK sur Windows

Téléchargement et utilisation du gestionnaire

  1. Pour commencer, nous allons télécharger l’installeur des outils du SDK, pour cela il nous faut nous rendre sur le site officiel “Android developers” puis cliquer sur “USE AN EXISTING IDE” en bas de la page.
  2. Cliquer ensuite sur “Download the SDK Tools for Windows” et accepter les termes et conditions pour démarrer le téléchargement.
  3. Une fois fait, nous installons “Android SDK Tools” en double cliquant sur le fichier téléchargé.
  4. Après avoir vérifié que Java est sur le PC, l’installeur nous demande le répertoire de destination du “SDK” (de préférence nous choisirons un nom de répertoire sans espace ou lettre accentuée sur le disque C, par exemple “C:Android“).
  5. Lorsque le téléchargement est terminé, nous trouvons, dans le répertoire “C:Androidandroid-sdk“, un fichier nommé “SDK Manager.exe“, le gestionnaire du SDK. D’un double clic sur ce dernier, nous ouvrons la fenêtre ci-dessous puis…
  6. Nous désélectionnons tout.
  7. Nous sélectionnons la dernière version des “Android SDK Platform-tools“.
  8. Nous validons avec “Install 1 package…“.
  9. Et voilà ! Nous avons maintenant dans le répertoire “android-sdk” un sous-répertoire nommé “platform-tools” dans lequel nous trouverons les dernières versions de ADB et “fastboot“.

Lancement de ADB

  1. Après s’être assuré que le mode débogage est activé sur notre périphérique, nous le connectons à notre PC.
  2. À l’aide de l’explorateur, nous nous rendons dans le répertoire où se situe le fichier “adb.exe” et nous ouvrons une fenêtre de commandes (avec Vista et ultérieur : “clic droit + Shift” puis “Ouvrir une fenêtre de commandes ici” ou en tapant “cmd” dans la barre de recherche de l’explorateur).
  3. Vérifions que “ADB” est opérationnel. Dans la console…
  4. Nous tapons “adb devices“.null
  5. Nous obtenons la liste des appareils Android connectés, si l’appareil n’est pas détecté, probablement les drivers ne sont pas correctement installés sur le PC ou le mode débogage n’est pas activé sur l’appareil.

Facilitons-nous la tâche…

Pour éviter d’avoir à se rendre chaque fois dans le répertoire de adb pour exécuter celui-ci, il y a différentes solutions, en voici deux :

Rendre ADB accessible partout sur le PC.

Pour cela il nous faut ajouter le chemin de ADB dans les variables d’environnement. Tapons donc dans une fenêtre de commandes ou dans la barre de recherche de l’explorateur “sysdm.cpl“. Une fenêtre nommée “Propriétés système” s’ouvre…

  1. Nous ouvrons le panneau “Paramètres système avancés“.
  2. Nous cliquons sur le bouton “Variables d’environnement“.
  3. Une nouvelle fenêtre s’ouvre. Dans le cadre “Variables système“…
  4. Nous cherchons et sélectionnons la variable “Path“.
  5. Nous cliquons sur le bouton “Modifier“.
  6. Une boîte de dialogue s’ouvre…
    Tout au bout de la valeur de la variable nous ajoutons un point virgule puis le chemin de ADB terminé d’un anti-slash ; par exemple, si nous avons installé ADB via le “SDK Manager” comme dans ce tutoriel :

    ;C:Androidandroid-sdkplatform-tools

    null

  7. Pour finir, nous validons avec “OK“, voilà, maintenant adb est accessible via la console dans n’importe quel répertoire de notre système

Utiliser un répertoire de travail

Nous pouvons utiliser un dossier particulier comme espace de travail. Dans ce répertoire nous créons un fichier texte (.txt) que nous ouvrons ensuite avec Bloc-notes par exemple. Nous tapons :

  1. C:
  2. cd chemin_de_adb (par exemple C:Androidandroid-sdkplatform-tools)
  3. cls
  4. cmd
  5. pause

Nous enregistrons, fermons et renommons le fichier en .bat (‘demarrer_adb.bat’ par exemple). Dorénavant, lorsque nous double-cliquerons sur ce fichier “.bat“, une fenêtre de commandes “pointera” sur ADB.