Comment cacher le ROOT pour passer le test de sécurité SafetyNet ?

Dernière mise à jour : 11 juillet 2017 à 22:52

SafetyNet est une fonctionnalité de sécurité conçue par Google pour détecter les périphériques modifiés ou rootés.

Lorsque vous effectuez des modifications sur le système de votre dispositif Android telles que l’installation du ROOT, l’installation d’un recovery custom ou d’une ROM custom, l’état “Non certifié” figurera dans le menu “Certification de l’appareil” de Google Play. Vous allez donc déclencher SafetyNet, c’est-à-dire que vous n’aurez pas la possibilité d’installer ou d’utiliser certaines applications comme : Netflix, Android Pay, Snapchat et Pokémon Go.

Pour rendre l’état de votre appareil “certifié” sur Google Play, vous devez désinstaller le ROOT de votre appareil. Sinon, si vous souhaitez le garder, voici un article décrivant la meilleure méthode pour cacher le ROOT sur votre dispositif Android et passer le test Google SafetyNet.

Cette manipulation a été testée avec succès sur le GALAXY S6 Edge, le GALAXY Note 2, le Xiaomi Mi4i et le Xiaomi Redmi Note 4X.

Les prérequis nécessaires

Avant de commencer, vous devez avoir :

Procédure pour passer le test Google SafetyNet en cachant le ROOT

  1. Lancez Google Play et installez l’application “SafetyNet Helper Sample” puis vérifiez que votre mobile n’est pas certifié :
    Test SafetyNet appareil rooté
  2. Accédez à “Paramètres > Gestionnaire d’applications > TOUT” et supprimez les données de Google Play Store.
  3. Lancez l’application “Magisk Manager” puis touchez “Paramètres“.
  4. Cochez les trois cases “Activer BusyBox“, “MagiskHide” et “Hosts systemless“.Solution pour passer le test SafetyNet - Magisk v12
  5. Quittez l’application et redémarrez votre mobile pour appliquer les changements.
  6. Une fois terminé, relancez “Magisk Manager” puis touchez “Appuyer pour lancer le contrôle SafetyNet” pour vérifier que la procédure s’est bien déroulée.Mobile certifié, root activé, Magisk installé et SafetyNet réussi